« Black in Tokyo » , un documentaire d’Amarachi Nwosu

5a03325b1d000016007f4bf8

Amarachi Nwosu est une artiste à multiples facettes qui manie aussi bien l’appareil photo que la caméra. Après un séjour à Tokyo au Japon, elle décide d’explorer la notion d’altérité, plus spécifiquement le fait d’être noir au Japon, un pays connu pour son homogénéité. A cet effet, elle réalise un documentaire intitulé tout simplement « Black In Tokyo », littéralement « Noir à Tokyo ».

AMARACHI-NWOSU-4

Le Japon est un pays très homogène, offrant peu de place à la diversité. Le métissage y est encore mal perçu et les métisses se voient souvent affublées du sobriquet péjoratif de « hafu », à savoir « moitié ». D’ailleurs en 2015, le pays élisait sa toute première miss métisse en la personne d’Ariana Miyamoto. Dans ce documentaire, Amarachi Nwosu suit cinq personnes noires vivant à Tokyo et abordent à travers leur parcours l’influence de la culture noire sur la jeunesse asiatique. A travers des interviews des cinq protagonistes, Amarachi Nwosu entraîne le spectateur dans un voyage visuel et narratif à travers Tokyo, et aborde également des sujets tels que les relations raciales et les représentations médiatiques de la culture noire en Asie.

Avec « Black In Tokyo », Amarachi Nwosu vise à aller l’encontre des stéréotypes raciaux en présentant les noirs en tant qu’individus aux identités complexes, contrairement au récit unidimensionnel que les médias dominants présentent habituellement.

Le documentaire sera présenté en première à la Bowery Gallery, à New York, le 16 novembre prochain.

Auzouhat Gnaoré

Les + populaires