Ma awa Djimangue Diedhiou, codeuse informatique

IMG_8722

Des femmes codeuses, elles sont rares mais sont de plus en plus nombreuses à embrasser une carrière de codeur. Le codage informatique est le métier de demain, avec l’explosion d’internet, les besoins ne cessent de croître, il y aura de nombreuses offres d’emploi pour très peu de professionnels. Pour anticiper cette demande, Douglas Mambiou a lancé le programme #10000 Codeurs en Afrique. Cette série de formations qui a lieu au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Sénégal met un point d’honneur à former des femmes. Comme en témoigne Ma Awa Djimangue Diedhiou.

Ma Awa, une informaticienne née

La jeune sénégalaise avait une seule hâte se perfectionner. Avec un diplôme d’ingénieur de formation en poche et une expérience professionnelle, elle aspirait à se perfectionner en tant que développer java. Lors du lancement #10000 codeurs, elle a saisit l’occasion et a tout de même décider de passer les tests pour intégrer la formation pour apprendre le codage informatique. Pour faire simple, le codage consiste à programmer un ordinateur. Le travail est bien plus technique au quotidien, il sera question de créer des logiciels, de faire de l’intégration mais également l’architecture Java.

Pour contribuer au développement de son pays

La jeune développeur a toujours eu à coeur de faire d’une certaine façon du social. Une fois sa formation en poche, Ma Awa a commencé a travailler dans le domaine de la santé, la jeune femme a pour objectif ferme de contribuer au développement de son pays. Comme Ma Awa, de nombreuses femmes se lancent dans le secteur du codage. 

Objis est un centre de formation  professionnel en informatique créé par Douglas Mambiou, un entrepreneur camerounais. Plus d’informations  ici

Karine Oriot

Les + populaires