Apporter espoir et soins médicaux par les airs

Ccrédit Flyng Doctors Nigeria

Depuis dix ans, une jeune femme révolutionne la médecine d’urgence en Afrique de l’Ouest.

Peu de gens auraient pu prédire que le premier service d’ambulance aérienne d’Afrique de l’Ouest serait lancé par une femme de 23 ans. C’était en 2007, et la femme en question est le docteur Ola Orekunrin, aujourd’hui Orekunrin-Brown. Après une tragédie personnelle, elle canalise sa peine et son courage dans une initiative qui sauve des centaines de vies.

Née en Angleterre, Ola Orekunrin grandit dans une petite ville du sud-est de l’Angleterre puis étudie la médecine à l’Université de York. Pendant ses études, sa sœur de 12 ans tombe malade alors qu’elle est en vacances chez des parents au Nigeria. Elle doit être transportée par avion jusqu’à un hôpital capable de dispenser les soins appropriés. A la consternation du docteur Orekunrin-Brown et de sa famille, l’ambulance aérienne la plus proche est en Afrique du Sud. La petite sœur meurt avant l’arrivée des secours.

Savoir que sa sœur n’est pas morte à cause de sa maladie, mais parce qu’elle ne pouvait pas avoir accès au traitement à temps obsède Ola Orekunrin-Brown – un sentiment de tragédie qui ne la quitte pas tout au long de ses études de médecine. A 21 ans, elle obtient son diplôme et devient l’un des plus jeunes médecins du pays. Une fois qu’elle commence à travailler, elle économise chaque sou avec l’idée de, peut-être, lancer un jour un service caritatif d’ambulance aérienne.

La jeune femme finit par retourner au Nigéria pour relever le défi. Elle étudie d’abord les modèles existants dans d’autres pays en développement et en arrive vite à la conclusion qu’une entreprise serait le meilleur moyen d’atteindre ses objectifs. Elle se met à la recherche de fonds – un défi considérable pour une jeune femme. Elle doit également faire face à de fastidieux processus bureaucratiques et à une foule d’autres problèmes. Sans aucune expérience en affaires, elle apprend en faisant et renonce à nombre d’activités prisées des jeunes de vingt ans pour se consacrer tout entière à son projet.

Son dynamisme et sa persévérance portent leurs fruits et, sous peu, elle fonde et devient PDG de Flying Doctors Nigeria Limited. Sa jeune société propose des services d’évacuation aérienne aux secteurs privé et public ainsi qu’à des particuliers fortunés. Elle vient par exemple chercher par les airs des travailleurs blessés sur les plateformes pétrolières offshore, ou rapatrie des expatriés britanniques malades.

 

Ola Orekunrin-Brown se rend cependant compte qu’à côté des évacuations internationales à 60 000 dollars et des évacuations locales à 20 000 dollars, elle doit aussi offrir une option plus abordable. Elle trouve l’idée d’utiliser les places invendues des lignes aériennes et construit des unités spéciales qui peuvent facilement être installées sur une rangée de sièges. Ce concept ingénieux permet de ramener le coût à un millier de dollars et se révèle bénéfique pour les compagnies aériennes comme pour les patients.

Basé à Lagos, Flying Doctors dispose maintenant d’avant-postes à travers le pays, de 20 avions affrétés et 44 médecins qui fournissent des soins de qualité en route. L’entreprise tient ainsi sa promesse de conduire « le bon patient, au bon endroit, dans les meilleurs délais ». Le docteur Orekunrin-Brown se fait un devoir de veiller à ce que les services proposés restent accessibles aux habitants des régions reculées du Nigéria, ce qui permet de sauver les victimes d’accidents de la route comme les personnes gravement malades, blessées par balle ou souffrant de traumatismes.

A ce jour, Flying Doctors Nigeria demeure le seul prestataire d’ambulance aérienne autochtone d’Afrique de l’Ouest. Le service de sauvetage, qui a transporté plusieurs centaines de patients, a valu à Ola Orekunrin-Brown et à son équipe de nombreuses récompenses. Tout récemment, le docteur a remporté le prix Extraordinary Business Achievement Award 2018 décerné par Silverbird, un groupe multimédia nigérian. Elle est la plus jeune personne à avoir jamais obtenu cette prestigieuse distinction, et la seule femme à l’avoir reçue au cours des dix dernières années.

Ola Orekunrin-Brown a également été nommée l’une des « 100 Lionnes d’Afrique » – des femmes africaines extraordinaires dont l’exemple contribue à motiver et inspirer les aspirantes entrepreneures. S’exprimant lors de la conférence annuelle 2016 de cette organisation, elle a souhaité « santé aux femmes qui changeront le récit des femmes africaines : puissions-nous les connaître, faire partie d’elles, en élever de nouvelles ».

 

https://www.flyingdoctorsnigeria.com/

 

Par Anwuli Nkem pour The Nation

Les + populaires