5 règles à suivre pour des cheveux défrisés en bonne santé

Les cheveux défrisés ont longtemps été décriés à cause de leur structure modifiée chimiquement à l’aide des produits défrisants.  La pensée collective les veut fins, fragiles et inaptes à la pousse. Pourtant, avoir des cheveux défrisés, beaux , forts et longs, c’est tout à fait possible. Il suffit d’adopter, comme dans tous soins beauté, les bons gestes et les bonnes habitudes. Voici donc 5 règles à suivre pour avoir des cheveux défrisés en pleine santé.

1. Le fer à lisser en céramique

c5f0c275b378f948c7e297aff97258758d6c6231668f91010db021f274659883

La routine coiffure des cheveux défrisés requiert souvent l’utilisation du fer à lisser. Seulement le fer classique fragilise les cheveux en les rendant plus fins et leur cause des dommages souvent irréversibles. Optez donc pour un fer à lisser avec des plaques en céramique. La céramique a la capacité de diffuser la chaleur de manière douce te homogène pour faciliter la glisse des plaques sur les cheveux.

2. Espacez au maximum la coupe des pointes

Woman cutting her hair, trimming the ends

Pour favoriser la pousse, la coupe des pointes des cheveux reste une action indispensable. Aussi, nombreuses sont celles qui s’y méprennent en coupant leurs pointes au moins une fois par semaine. Et c’est une grave erreur, car les cheveux sont coupés avant même d’avoir eu le temps de pousser. Ce qui a forcément des conséquences sur leurs longueurs. Alors espacez au maximum la coupe de vos pointes. Selon le rythme de  pousse de vos cheveux, celle-ci doit intervenir au minimum une fois tous les deux à trois mois. Ainsi, vous serez sur de vous débarrasser des fourches, sans pour autant impacter sur la longueur de vos cheveux.

3. Scellez votre hydratation avec des huiles légères

Coconut oil on a bamboo mat

55f4101acda4fbdf0ab70b8ff77032e4

Tout comme les cheveux naturels, les cheveux défrisés doivent leur bonne santé à une hydratation dans les normes. Aussi pour maintenir le plus longtemps possible cette hydratation, il faut sceller cette dernière avec de l’huile végétale. Etant donné leurs textures particulièrement lourdes, certaines huiles, comme l’huile de ricin (connue aussi sous le nom de castor oil) peuvent s’avérer dommageables pour vos cheveux. Ils alourdissent vos cheveux, en bouchent les pores, et par conséquent portent un contrecoup à la pousse de vos cheveux. Privilégiez plutôt l’huile d’avocat, de coco ou de pépins de raisins.

4. Portez un tissage fermé

d348a0b18023f934e9bb4e74f14c6d2f

L’idée du tissage ouvert, mêlé aux cheveux, est très séduisante étant donné le rendu plus naturel de la coiffure. Cependant, les cheveux laissés en dehors, sont continuellement sollicités et manipulés afin qu’ils fondent à la texture des mèches. Résultat, lorsque le tissage est enfin retiré, il faut faire face à deux textures de cheveux différentes. Aussi, pour protéger vos cheveux dans leur entièreté préférez le tissage fermé.

5. Abandonnez la laque

brillantine-cire-abeille-biofusium-33-cire-coiffante-cheveux-afro

Pour fixer les cheveux défrisés pour les besoins d’une réalisation capillaire, rien de mieux que la laque. Pourtant, la laque est fortement chimique. Cette fixation entraîne bien souvent la casse inévitable des cheveux. Si bien qu’il est nécessaire de les hydrater ou les laver pour en faire disparaître toute trace. Pour protéger vos cheveux, choisissez une laque avec des composants naturels, souvent vendue en parapharmacie ou tout simplement de la cire en pommade.

Auzouhat Gnaore

Les + populaires